Lieutenant-colonel PETITJEAN

                                 (3 août 1914-15 octobre 1914)


documents biographiques

Acte de naissance -1-
Acte de naissance -1-
Acte de naissance -2-
Acte de naissance -2-
Fiche signalétique -Mémoire des Hommes
Fiche signalétique -Mémoire des Hommes

Etat des services -1-
Etat des services -1-
Etat des services -2-
Etat des services -2-
Etat des services -3-
Etat des services -3-

Légion d'Honneur : PV d'individualité
Légion d'Honneur : PV d'individualité
Légion d'Honneur : PV de réception
Légion d'Honneur : PV de réception

ndlr : Nous ne détenons, pour l'instant, que la photographie du Chef de Bataillon d'Infanterie PETITJEAN, prise  probablement en 1912 ( il porte sa croix de chevalier de la Légion d'Honneur). Il vient de quitter le service actif après 26 ans de carrière.

Sorti de Saint-Cyr avec un bon classement (26e sur 394), il alterne ensuite des affectations en régiments et en états-majors, complète sa formation à l'E.S.G. (École supérieure de guerre)  et termine sa carrière dans l'active au poste de professeur adjoint du Cours de Tactique appliquée d'Infanterie, à l'E.S.G..

Du 23 juillet 1911 jusqu'à son décès ( tuberculose) le 11 novembre 1915 à l'hôpital militaire du Val de Grâce, l'état des services reste muet. On peut néanmoins retracer la suite militaire de sa carrière par les  trois J.M.O. (Journal des Marches et Opérations) des unités qu'il a commandées :

  -  3 août  au 15 octobre 1914 : lieutenant-colonel, chef de corps du 299e R.I. (Mémoire des Hommes, J.M.O. p.5 et 19),

  -  10 octobre 1914 au 6 mars 1915 (évacuation pour maladie) :  colonel, commandant  la 128e brigade d'infanterie (Mémoire des Hommes, J.M.O. p. 12 et 20),

  -  18 juillet au 2 novembre 1915 (évacuation pour maladie) : commandement de la 134e brigade d'infanterie (Mémoire des Hommes, J.M.O. p. 22 et 28).

Documents de synthèse couvrant la période du conflit

Par le bouton de droite, vous accédez sur le site "Mémoire des Hommes", directement au Journal des Marches et Opérations (JMO) du 299e R.I..

Du 3 août au 15 octobre 1914, le 299e R.I. est sous les ordres du LCL PETITJEAN.

ndlr : une fois sur le site en lien, choisissez la période sur le bandeau déroulant à gauche

Toute la cartographie ainsi que les tableaux des pertes (Excel) sont issus du Fonds J.C. FINAND.


Carte n°1
Carte n°1

ndlr : pour plus de détails sur les mouvements du régiment, se reporter au fichier pdf "Mouvements du 299 de 1914 à 1919" figurant au chapitre du LCL VIDAL (cartographie).

Carte n°2
Carte n°2

3 août 1914 : le régiment est mobilisé et quitte Sainte-Colombe les Vienne

En passant par la Lorraine...

 

Amaury DAMASE, ancien lieutenant au 9-9 dans les années 90 et collectionneur averti, commente, avec talent, la photo ci-contre : 

 

''On est là à l’hiver 14. L’uniforme est très particulier: ces deux fantassins portent la tenue d’entrée de guerre (veste « ras de cul » , bandes molletières gris de fer bleutée et pantalon garance), mais ils ont reçu le nouveau képi et la capote bleu horizon dans sa version « poiret », comportant pour l’un, les deux poches de poitrine typique du modèle, et l’autre, encore plus rare, taillé sur la coupe de la capote gris de fer bleutée  à 2 rangées de boutons (ici des boutons civils) et col droit. Autre particularité: ils sont dotés du surpantalon de teinte bleu caractéristique avec son aspect flasque et bouffant, distribué les premiers mois de guerre pour atténuer les couleurs du pantalon.

 

L’état bahuté des chaussures modèle 1912, les bonnes poches sous les yeux et la barbe affirmée confirment qu’on est pas loin du front, que les conditions de vie sont rustiques et qu’ils ont passé des semaines épuisantes en Lorraine du côté de la forêt de Parroy…''

 


30 août 1914 : combats à Gerbéviller - état des pertes

 

 

 

 

 

 

A gauche, bilan des pertes d'août 1914, extrait du JMO (bouton ci-dessus).

 

A droite, photo de quatre rescapés des terribles combats menés à Gerbéviller.

 

ndlr : se reporter aux tableaux de synthèse récapitulant toutes les pertes de 1914 figurant au chapitre du LCL VIDAL

 



 

                     Lieutenant-colonel VIDAL

                                 (16 octobre 1914-16 avril 1919)


État signalétique et des services


Documents de synthèse couvrant la période du conflit

Par le bouton de droite, vous accédez sur le site "Mémoire des Hommes", directement au Journal des Marches et Opérations (JMO) du 299e R.I..

Du 16 octobre 1914 au 16 avril 1919, le 299e R.I. est sous les ordres du LCL VIDAL.

 

ndlr : une fois sur le site en lien, choisissez la période sur le bandeau déroulant à gauche.

Y figurent 2 JMO partiels, l'un sur le 5e Bataillon et l'autre sur le Service de Santé du régiment.


Télécharger
Mouvements du 299 de 1914 à 1919 sous forme de tableau
Fonds J.C. FINAND
299B1852HIS01-Mouvements du 299 de 1914
Document Adobe Acrobat 117.3 KB

1914

1914
1914
1914 détail
1914 détail

1915

1915
1915
1915 détail
1915 détail

1916

   Octobre 1916 : Attaque et reprise du fort de VAUX

Télécharger
Article tiré des mémoires de l'aspirant BRESSE
299B1643TEM01-Bresse reprise du fort de
Document Adobe Acrobat 696.0 KB

ndlr : Jean-Claude FINAND, membre de notre amicale est aussi très impliqué dans la Société des Amis de VIENNE  qui publie régulièrement d'intéressants bulletins scientifiques sur le patrimoine mais aussi sur le passé militaire de cette ville (www.amisdevienne.fr).

Notre amicale entretient des relations suivies avec cette société qui nous a autorisés à mettre en ligne l'article ci-contre.


1916
1916
1916 détail
1916 détail

1917

1917
1917
1917 détail
1917 détail

1918

Télécharger
Compte-rendu du LCL Vidal (18 août 1918) sur les combats de Mareuil-Lamothe.
cf. carte n°9
299B1833HIS01-Action sur Mareuil-Lamothe
Document Adobe Acrobat 152.6 KB

Le 299 à l'honneur sur une chaine nationale le 5 novembre 2018 !

France 2

France Télévisions

JT de 20h du lundi 5 novembre 2018

 

"Le cliché montre un soldat épuisé, assis par terre, qui reprend des forces en mangeant un maigre repas. Une image symbole de cette guerre qui a épuisé une génération, tuant 1,4 million de combattants français. La photo date du 10 juillet 1918. Mais dans la liesse de la victoire, la photo a été censurée, car l'attitude du soldat ne correspondait pas à l'image héroïque que l'armée voulait donner de ses combattants. 

Cet homme fatigué est un vainqueur. L'explication se trouve sur les numéros brodés sur son col : le soldat appartient au 299e régiment d'infanterie. La veille de la prise de vue, le 9 juillet 1918, à Antheuil-Portes (Oise), sur la ligne de front, le régiment a lancé une offensive pour reprendre du terrain aux Allemands. Le journal de bord indique que l'opération réussit dans l'ensemble et que 550 prisonniers allemands sont ramenés.

Une posture peu héroïque

Aucun triomphalisme pourtant dans le regard de ce poilu, car les conditions de vie sont très dures. Un caméraman de l'armée française le filme. La gamelle n'est pas très garnie : du pain, de la viande en conserve, et peu de légumes. Le ravitaillement des soldats au front est particulièrement difficile : il arrive souvent froid ou souillé.

Des deux côtés, les hommes se terrent pour manger. Le trou derrière le soldat de la photo était le repaire des Allemands, que les Français ont délogés. Mais cent ans après, l'identité de cet homme est toujours inconnue. De ses actes de bravoure, il ne reste qu'un bout de film et cette photo."


1918
1918
1918 détail
1918 détail


Etat des pertes du 299e R.I. de 1914 à 1918

Etat global des pertes 1914-1918
Etat global des pertes 1914-1918
Télécharger
Liste des pertes (document complet)
299B1852TED00-Listes des pertes du 299e
Document Adobe Acrobat 132.4 KB


Citations à l'ordre de l'Armée

(fonds Finand)
(fonds Finand)