22 Novembre 2003 : Cérémonie du souvenir Sathonay-Camp

Compte-rendu complet dans bulletin N° 91

 

Allocution prononcée par le président de l'Amicale

 

La cérémonie qui nous réunit aujourd'hui mérite quelques explications qu'il m'appartient de vous donner. De nos jours, inaugurer un monument aux morts rappelant la mémoire de nos anciens, de nos aïeux ou de nos ancêtres, peut paraitre anachronique. En effet, la dernière guerre vécue par la France, celle d'Algérie, s'est terminée il y a  plus de 40 années déjà . Alors pourquoi ?

Il s'agit avant tout d'un acte de réparation. Certains d'entre vous savent, en effet, qu'en mai 2001 le symbole du sacrifice de nos poilus de 14-18 et de nos alpins de 39-45 a été dérobé alors même que nous nous préparions à le transférer en un lieu plus sûr !

Attachés à notre devoir de mémoire, nous ne pouvions accepter cette situation.

Très rapidement, notre volonté de faire réaliser un nouveau monument, si possible par Mick Micheyl, ex-marraine du 99e RI, a été partagée par monsieur Abadie , maire de Sathonay-Camp. Fallait-il encore convaincre Mick Micheyl ! Mais connaissant son attachement au " vieux 99 ", je savais qu'elle ne refuserait pas une telle proposition.

 

 

Les porte-drapeaux :

 

Comment oublier dans une telle cérémonie la présence de 30 drapeaux, présence amicale et réconfortante qui traduisait l'aura de notre association régimentaire et son rayonnement accru, manifesté par la participation, à coté de ceux de 39-40, d'anciens volontaires et maquisards de l'Ain, du Haut-Jura, de la Loire et du Rhône.

 

 

Les discours :

 

Les allocutions du vice-président Jacques FALDA , du Président André MUDLER et du maire de Sathonay-Camp M. Pierre ABADIE 

 

 

Les Officiels : 

 

Ont participé à l'inauguration : M. Pierre ABADIE, Maire de Sathonay-Camp, Mme Mick MICHEYL conceptrice du monument, le GML représenté par le général de division Thierry DE BOUTEILLER, le docteur Jurgen LAMBERT maire de Zweibrücken, et une délégation de la Société des Cincinnati de France représentée par  Michel de Dreux-Brézé et Jacques de Trintinian.

 

 

La Musique Militaire Régionale :

 

De grand talent, interprétant avec maestria la Marche du Royal-Deux-Ponts, et donnant sur la place de la mairie un concert très apprécié après le défilé des participants.

 

 

Le piquet d'honneur du 22e bataillon d'infanterie :

 

Et la présence de nos amis de l'association Tempête sur les Alpes venus de Savoie.

 

 

L'assistance et les remerciements :