Deuxième Guerre Mondiale

Drapeaux et fanions

Renaissance du 99e R.I.A. à partir des maquis de l'Ain et de la Loire.

Ce fanion appartenait au Groupe Mobile Opérations (G.M.O.) "REVANCHE" de l'Armée Secrète de la Loire.

Don de Madame de FRONDEVILLE

cf. bulletin 111 et onglet "Grands engagements/Seconde Guerre Mondiale 40-45"

 


Fonds J.M. Charmet
Fonds J.M. Charmet

Petite histoire de la création de l'écusson de

''Revanche'' par Maurice Passemard en 4 tableaux...

ndlr : BASL = Bataillon de l'Armée Secrète de la Loire

Fonds J.M. Charmet
Fonds J.M. Charmet
Fonds M. Passemard
Fonds M. Passemard


Documents

ndlr :

  -''PEG'' = Peloton d'élèves gradés

  - ''CA''   = Cie  d'accompagnement


 

Extrait du carnet de route 1939/1940 du LTN PELLAT, 2ème Bataillon du 99° R.I.A., illustrant une pratique habituelle de commandement sur le terrain.



Médailles, insignes et artéfacts ...

La plaquette ci-contre réunit trois  insignes métalliques datant des années  1937-1939 (de haut en bas) :

  - SES (section d'éclaireurs skieurs) du 1er bataillon du 99e R.I.A.*

  - Brevet d'éclaireur skieur.

  - Insigne régimentaire du 99e R.I.A.

* ndlr :  Cet insigne était probablement commun aux trois SES du régiment d'autant qu'elles furent réunies, en 1939, dans une même compagnie ( cf : rubrique ''Organisation'' => ''Doctrine-TED'' sous l'onglet ''99e R.I.'').


Fonds J.M. Charmet

De gauche à droite :

1 - 1927-1946

2 - 1964-1968

3 - datation imprécise car cette formation existe à plusieurs reprises entre 1946 et 1960

(cf. Historique/ Synthèses historiques)

4 - 1939-1940 (cf. "Organisation/Doctrine-TED/***)


Fonds J.M. Charmet

Deux "tableaux d'honneur personnels" retraçant brièvement les parcours individuels de ces deux soldats du 99e R.I. cités dans le registre du colonel Lacaze (onglet 99/Organisation/personnel).

 

A gauche, Félix RIGOLLET : croix du combattant 39-40 et médaille des prisonniers civils, déportés et otages de la Grande Guerre.*

 

A droite, Antoine FREYDIERE : idem + la médaille commémorative française de la guerre 1939-1945.

 

ndlr : * Cette médaille a été décernée jusqu'en 1958. Son appellation est celle précitée mais on peut supposer qu'elle a été aussi attribuée aux prisonniers de 1939-1945.



Période moderne

Drapeaux

 

Drapeau

du

99e R.I.

 

<= avers

                                               revers =>



 

Drapeau

du

299e R.I.

 

<= avers

                                               revers =>



Sur les rangs...


                                                                          99e R.I. (2019)                                                                                                                                   299e R.I. (1997)


Fanions

Fonds J.M. Charmet
Fonds J.M. Charmet
Fonds J.M. Charmet
Fonds J.M. Charmet

Fanion de l'EMT 2 - avers (Fonds J. Chazit)
Fanion de l'EMT 2 - avers (Fonds J. Chazit)
Fanion de l'EMT 2 - revers (Fonds J. Chazit)
Fanion de l'EMT 2 - revers (Fonds J. Chazit)


Documents


Médailles, insignes et artéfacts ...

Copie réduite du drapeau régimentaire, coté revers

offerte au colonel Christian Cuvelot, ancien commandant en second du 99e R.I. en 1983-84, à l'occasion de la dissolution du régiment en 1997.

Copie réduite : détail de la cravate et des décorations décernées au régiment :

  - Croix de  la Légion d'Honneur  (Campagne du Mexique)

  - Croix de Guerre 1914-1918 avec deux palmes*

  - Croix de Guerre 1939-1945 avec une palme *

* ndlr :  Chaque palme correspond une citation à l'ordre de l'Armée, obtenue après un glorieux fait d'armes. Elle est agrafée sur le ruban de la croix de guerre correspondante. Les deux palmes attribuées en 1914-1918 justifient alors le port de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre 1914-1918.

Plaque en laiton portant l'insigne du 99e R.I. et la liste gravée, en surimpression, des faits d'armes du régiment.*

Cette plaque était offerte aux cadres quittant le régiment ainsi qu'à des relations de marque dans les années  1984.

*ndlr : l'inscription ''VALMY 1792'' n'y figure pas car ce n'est qu'à compter des célébrations du bicentenaire de la Révolution française, à VALMY le 16 septembre 1989,  que le Président de la République, monsieur François MITTERRAND, conféra cet honneur à 60 régiments engagés dans cette bataille ( Un bataillon pour le Royal Deux-Ponts).



Avers et revers de la Médaille d'Honneur du 99e R.I. émise à l'occasion du bicentenaire de la Bataille de Yorktown, (19 octobre 1981)


 

 

Reproduction du drapeau du 299e R.I. en taille réduite.

 Emblème offert par les cadres du régiment aux chefs de corps quittant leur commandement.

<= avers

                                 revers =>


Médaille d'honneur du 299e R.I. créée en 1986.

La Marianne figurant au revers est l’œuvre du     CBA BOUTEILLÉ.

Elle a fait l'objet de deux tirages pour un total de 165 exemplaires, tous attribués.

Vitrail placé à l'origine dans le bureau du chef de corps du 299e R.I.. Actuellement, seul le vitrail est  visible (bâtiment Etat-Major Quartier Général Frère, Lyon 7e), l'aigle en métal doré étant détenue* par l'amicale.

Cette œuvre remarquable, en deux dimensions, se caractérise par cette aigle majestueuse, ailes éployées**, rapportée au-dessus du vitrail, soulignant ainsi la profondeur du survol des cimes enneigées.

Le vitrail a été conçu et réalisé par Bernard BOUTEILLÉ, OSA du régiment et l'aigle, en métal doré repoussé, par Jean DUCREST artisan métallier, ancien officier de l'EMT2.

 ndlr ( héraldique):

             *aigle est au féminin.

             ** qui a les ailes étendues.

 

 Support en feutrine portant l'insigne brodé du 299e R..I. et intégré dans un sous-verre. Remis aux relations de marque et aux cadres du régiment.


ELEGIE  du 299e R.I., composée par le capitaine VAN DER ELST, au moment de la dissolution du régiment
ELEGIE du 299e R.I., composée par le capitaine VAN DER ELST, au moment de la dissolution du régiment

                                                                                        (ndlr : cliquez sur le tableau, vous aurez accès à un mode de lecture plus aisé)