Royauté

 

 

 

 

 

Ce document d'organisation détaille la structure du 99e régiment d'infanterie de ligne crée le 1er janvier 1791 à partir du Royal Deux-Ponts.

Il s'apparente à un TED moderne.

C'est l'acte d'origine de la nouvelle numérotation des régiment étrangers qui prennent ainsi rang parmi les régiments d'infanterie de ligne.



Structure de la 28e D.I.A. en 1939-1940

Document manuscrit anonyme d'époque

Télécharger
99H4005TEX -39-40 Composition 28è DIA.pd
Document Adobe Acrobat 177.8 KB

Structure du 99e RIA en 1939-1940


ndlr :

Le document ci-après est extrait du site web ATF40 (www.atf40.fr). Nous invitons le lecteur à découvrir ce site richement documenté sur la période 39-40.

 


Structure du 99e RI en 1989

Schéma détaillé de l'unité motorisée dotée de « VAB ».

  • une compagnie de commandement et des services (C.C.S.) comprenant :

    • une section d'état-major,

    • une section de commandement avec deux canons tractés AA de 20 mm,

    • une section de transmissions,

    • une section de protection,

    • une section des services administratifs,

    • une section sanitaire,

    • une section des services techniques,

  • une compagnie d'éclairage et d'appui (C.E.A.), comprenant :

    • une section de commandement avec deux canons tractés AA de 20 mm,

    • une section d’éclairage - renseignement,

    • une section de mortiers lourds avec six mortiers de 120 mm tractés par des véhicules de l'avant blindé,

    • deux sections antichars dotées chacune de huit postes de tir Milan montés sur véhicules de l'avant blindé,

  • quatre compagnies de combat d'infanterie motorisée comptant chacune :

    • une section de commandement et d’échelon comprenant :

      • le groupe de commandement,

      • le groupe administratif,

      • le groupe entretien-dépannage,

      • le groupe antichars avec deux postes de tir Milan,

      • le groupe mortiers avec deux mortiers de 81 mm,

      • le groupe d'autodéfense antiaérienne avec deux canons tractés AA de 20 mm,

    • trois sections de combat comprenant, outre l'armement individuel (FAMAS / PA MAC50) un total de trois fusils mitrailleurs de 7,62 mm, de trois fusils de précision de type FRF2 et de trois lance-roquettes antichar de 89 mm.

Le 99e R.I. appartenant à la 15e division d'infanterie (P.C. à Limoges) est doté :

 

- d'un effectif théorique de 1311 hommes,

 

- d'un ensemble de 95 véhicules blindés se décomposant ainsi :

  • 54 véhicules blindés de transport de troupes,

  • 12 véhicules blindés porteurs de missiles antichar Milan,

  • 8 véhicules blindés tractant des mortiers de 81 mm,

  • 6 véhicules blindés tractant des mortiers de 120 mm,

  • 6 véhicules blindés de dépannage,

  • 5 véhicules blindés de commandement de compagnie,

  • 3 véhicules blindés de transmissions régimentaires,

  • 1 véhicule blindé sanitaire.